Patrimoine architectural

LES BRENETS

Tour Jürgensen

Tour Jürgensen

Coordonnées géographiques :

2544563 / 1212718

N° bien-fonds : 54_1613

MIS SOUS PROTECTION LE 21.02.1996
MIS A L'INVENTAIRE LE -


RECENSEMENT ARCHITECTURAL - RACN
CATEGORIE 1
DATE EVALUATION 13.02.2015





NOTE 1

N° fiche informatique

54-324

Fiche(s) informatique(s) complémentaire(s)

Référence(s)

54.5.1.06.

11-818: autre tour, 54-78: maison principale, 54-137: dépendance, 54-138: maison paysanne; 54-139: ancienne maison

© OPAN 2006-10-27

La note RACN concerne tout l'objet, pas uniquement la partie représentée sur cette image

TYPE DE BATIMENT ET MOTS-CLES : tour d'observation, 19e siècle, néo-gothique


Tour-belvédère avec monument funéraire construite entre 1872 et 1880, pour Jules Urban Frédéric Jürgensen, sur la propriété familiale du Châtelard. Cette étonnante tour néo-médiévale est perchée sur une butte au milieu de la forêt. Emergeant de la cime des sapins, le couronnement mêlant pierres et briques est richement décoré, de même que les encadrements des ouvertures. Au pied de la construction, une urne en marbre est scellée par une dalle portant l'inscription «On n'est jamais vaincu lorsqu'on est immortel» et les initiales «JFUJ». Avec la tour de Pierre à Boudry (fiche informatique 11-818), l'édifice constitue l'un des rares exemples de romantisme néo-médiéval à Neuchâtel et témoigne de l'influence de cette famille d'horlogers d'origine danoise, implantée dans la région locloise au 19e siècle (voir Nouvelle revue neuchâteloise, n°52, 1996). A ce titre, l'édifice a fait l'objet d'une première tentative de sauvetage en 1982, suivie d'une importante campagne de travaux entre 1995 et 1998, sous l'égide de l'Association pour la rénovation et la restauration de la Tour Jürgensen. [liste PBC / cp / 2002, 2018]



AVERTISSEMENT

Les fiches descriptives sont disponibles pour les objets mis sous protection et mis à l'inventaire, ainsi que pour ceux figurant en notes 0 à 4 du recensement architectural du canton de Neuchâtel (RACN).
Pour les autres fiches et celles qui ne sont pas encore mises à jour, s'adresser aux services d'urbanisme des communes ou à l'OPAN pour toute information complémentaire.



© Office du patrimoine et de l'archéologie du canton de Neuchâtel, 21.04.2019