Patrimoine architectural

MOTIERS

Rue Centrale 7

Prieuré Saint-Pierre

Coordonnées géographiques :

2537038 / 1195942

N° bien-fonds : 26_800

MIS SOUS PROTECTION LE 20.12.1974
MIS A L'INVENTAIRE LE -


RECENSEMENT ARCHITECTURAL - RACN
CATEGORIE 1
DATE EVALUATION 28.07.1987





NOTE 1

N° fiche informatique

26-120

Fiche(s) informatique(s) complémentaire(s)

Référence(s)

26.5.1.10., ZAL 21

26-120 ancien prieuré, 26-273 halle industrielle, 26-282 pavillon de jardin

© OPAN 1973-07-00

La note RACN concerne tout l'objet, pas uniquement la partie représentée sur cette image

TYPE DE BATIMENT ET MOTS-CLES : prieuré, ensemble industriel


Placé sur l'axe stratégique du Val-de-Travers, Môtiers fut de tout temps le centre administratif et spirituel de la région. L'origine du village est manifestement liée à la fondation du prieuré Saint-Pierre, dont la mention apparaît pour la première fois en 1107. Située au nord de la cour, l'ancienne église Saint-Pierre a été sécularisée à la Réforme, et transformée en grenier en 1538. A cet emplacement, les fouilles archéologiques ont permis de démontrer qu'un premier édifice existait au 6e-7e siècle. Cette première église fut agrandie à l'époque carolingienne, puis remplacée par une nouvelle au 11e-12e siècle, avec abside et absidioles. La nef romane est encore partiellement conservée aujourd'hui (arcades visibles à l'extérieur au nord). Le chœur rectangulaire gothique date de 1514-17. La présence de deux églises sur un site monastique médiéval n'est pas rare, l'une étant réservée à l'office monastique (Saint-Pierre) et l'autre à la population (Notre-Dame, actuel temple). Au sud de la cour, les anciens bâtiments conventuels romans ont été remaniés au début du 16e siècle, puis vers 1760. Remarquables cheminée et plafonds gothiques. A l'est de la cour, un corps intermédiaire du 17e siècle est flanqué d'une tourelle d'escalier néogothique. Depuis 1829, les bâtiments de l'ancien prieuré abritent une production de vins mousseux. En 1898, une halle industrielle est venue compléter l'ensemble à l'est sans déparer le site grâce à l'alliance de structures métalliques et de façades aux références néo-médiévales. [alj / liste PBC / 02-07]



AVERTISSEMENT

Les fiches descriptives sont disponibles pour les objets mis sous protection et mis à l'inventaire, ainsi que pour ceux figurant en notes 0 à 4 du recensement architectural du canton de Neuchâtel (RACN).
Pour les autres fiches et celles qui ne sont pas encore mises à jour, s'adresser aux services d'urbanisme des communes ou à l'OPAN pour toute information complémentaire.



© Office du patrimoine et de l'archéologie du canton de Neuchâtel, 17.11.2018