Patrimoine architectural

COLOMBIER

Rue du Château, château, tour d entrée et grenier

Château de Colombier (tour d entrée et grenier)

Coordonnées géographiques :

2556187 / 1201867

N° bien-fonds : 13_3380

MIS SOUS PROTECTION LE 21.03.1905
MIS A L'INVENTAIRE LE -


RECENSEMENT ARCHITECTURAL - RACN
CATEGORIE 1
DATE EVALUATION 20.04.1994





NOTE 0

N° fiche informatique

13-973

Fiche(s) informatique(s) complémentaire(s)

Référence(s)

13.5.1.01., ZAL 183

13-118 château; 13-966 vieux château; 13-970 aile E; 13-971 aile N; 13-973 tour-porte NO; 13-972 aile O; 13-891 fontaine dans la cour; 13-901 anc. pressoir N; 13-974 porte NE; 13-967, 13-968, 13-969 annexes NO; 13-911, 13-916, 13-917 arsenal; 13-408 aile S arsenal; 13-713 arsenal SO; 13-410, 13-912, 13-913, 13-914: annexes SE

© OPAN 2003-09-15

La note RACN concerne tout l'objet, pas uniquement la partie représentée sur cette image

TYPE DE BATIMENT ET MOTS-CLES : château-fort, caserne, grenier, tour


Pour l'histoire complète du site du château de Colombier et de la place d'armes, voir la fiche 13-118. Au milieu du XVIe siècle, Jean-Jacques de Watteville entreprend une vaste campagne de travaux comprenant notamment la construction en 1543 d'une tour-porte associée à un grenier de trois étages surmontant un cellier voûté. Avec sa tour d'apparat et ses imposants locaux de stockage, la seigneurie de Colombier s'affirme dès lors avec force dans le paysage régional. La tour abritera ensuite des prisons jusqu'au XIXe siècle. Des locaux militaires occupent aujourd'hui la tour et l'ancien grenier. Aménagement du cellier (couramment appelé cave romane) en 'foyer du soldat', 1951. Bas-relief évoquant Henri I d'Orléans-Longueville par Paulo Röthlisberger, 1953. Restauration du cadran solaire, 1967. (mars 2017, cdr, alj et cp)



AVERTISSEMENT

Les fiches descriptives sont disponibles pour les objets mis sous protection et mis à l'inventaire, ainsi que pour ceux figurant en notes 0 à 4 du recensement architectural du canton de Neuchâtel (RACN).
Pour les autres fiches et celles qui ne sont pas encore mises à jour, s'adresser aux services d'urbanisme des communes ou à l'OPAN pour toute information complémentaire.



© Office du patrimoine et de l'archéologie du canton de Neuchâtel, 17.12.2018